AETERNUS★LUMINARE


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [intrigue] Ceci n'est pas un exercice. [Ouvert à tous les Serdaigle]

Aller en bas 
AuteurMessage
Stefania Di Girolamo
Serdaigle
━ « Préfete-en-Chef »
Serdaigle ━ « Préfete-en-Chef »
Stefania Di Girolamo



ϟ Hiboux : 96
ϟ Gallions : 5178
ϟ « J'aime » : 4
ϟ Entrée à Poudlard : 26/04/2012
ϟ Maison : Serdaigle.
ϟ Poste dans l'école : Préfète-en-Chef.
ϟ Baguette Magique : Bois de platane. 37,5 cm. Plume de phénix.

MessageSujet: [intrigue] Ceci n'est pas un exercice. [Ouvert à tous les Serdaigle]   08.05.12 2:14

Elle attendait, anxieuse. Jamais auparavant elle ne s'était sentit ainsi. C'était limite historique et encore, le mot est faible. Mais Stefania semblait troublée, angoissée. Cette déléguée qui devait arriver dans les prochains temps la faisait limite flipper. Qu'est-ce qu'il se passera quand elle sera là ? Et ces partisans qui faisaient trembler la terre, est-ce qu'ils attaqueraient ? Elle se posait beaucoup de question et n'était malheureusement pas la seule ; la totalité de l'école tremblait sous ces futurs réformes qui peut-être allaient changer le cours de leur scolarité - voir de leur vie.
C'est pour cette raison qu'elle avait convoqué les Serdaigle. Depuis quelques jours, elle croisait des élèves qui, paniqués, demandaient tel ou tel chose, si c'était vrai et qu'est-ce qu'ils devaient faire. Stef ne savait rien et ne pouvait les aider correctement, malgré son statut de préfète. Elle se sentait affreusement inutile. Assise près de la cheminée, elle contemplait le feu qui allait et venait, gonflant d'un coup lorsque ça lui disait, réchauffant la pièce qui se gelait petit à petit pour une raison qu'elle ignorait. Son regard était presque vide, réfléchissant encore et encore à ce qu'elle pourrait dire à ses camarades bleus pour ne pas les faire mourir d'une crise cardiaque. Les premières année étaient les plus stressés, ne comprenant absolument pas l'enjeu de cette convocation massive.

Ils arrivaient petit à petit, d'abord en chuchotant puis au dur et à mesure que ça allait et venait, la salle fut plongée dans une symphonie ratée et horriblement fausse de flots de paroles incompréhensible. Comment faisaient-ils pour se comprendre l'un l'autre ? Stef attendit encore dix minutes, le temps que le dernier ne ferme la "porte". Le calme revint au bout de quelques minutes, signe qu'ils comprenaient enfin qu'il fallait fermer sa bouche l'espace de quelques minutes. Minutes dans lesquels la préfète-en-chef s'exprima.
    « Elèves de la maison Serdaigle, je vous ai demandé de venir aujourd'hui dans notre salle commune pour discuter d'un fait qui se produit en ce moment-même dans notre école, toutes maisons confondus. A l'heure où je vous parle, les lions comme les serpents et les blaireaux sont également rassemblés dans leur salle pour en discuter.
    Vous avez pu - vous devez même - avoir remarqué cette tension au sein de nos murs. Beaucoup d'entre vous sont venus à ma rencontre pour avoir des réponses aux questions dont vous vous posez et dont je n'ai aucune réponse. Le directeur ne nous a rien dit et je doute qu'il le fasse dans l'immédiat. J'espère que vous aurez assez de patience en attendant des nouvelles et si ce n'est pas le cas, vous pouvez venir me voir pour vous détendre les nerfs.
    Ces réformes au ministère nous concerne également ; vous avez dû entendre parler de cette déléguée qui devrait arriver d'ici tantôt. Pas de panique, inutile de vous plaindre, je ne l'ai su qu'en même temps que vous, en lisant la gazette. Aussi vous demanderais-je de ne pas sortir de votre chambre après le couvre-feu comme j'en vois souvent. Cette fois-ci, il n'est plus question de jouer à cache-cache avec les préfets mais de votre sécurité. Ne plaisantez pas avec ce genre de choses.
    »
Elle finit par lancer un regard qui englobait le este de la salle. Les murmures se firent crescendo, jusqu'à en arriver au point de départ : le bruit d'une cacophonie.

Et une main se leva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain A. Clound
Serdaigle
━ « Muggles are Losers. »
Serdaigle ━ « Muggles are Losers. »
Rain A. Clound


ϟ Hiboux : 31
ϟ Gallions : 5073
ϟ « J'aime » : 0
ϟ Entrée à Poudlard : 08/05/2012
ϟ Maison : Serdaigle.
ϟ Poste dans l'école : Elève.
ϟ Baguette Magique : Balancée quelque part. Aucun intérêt.

MessageSujet: Re: [intrigue] Ceci n'est pas un exercice. [Ouvert à tous les Serdaigle]   08.05.12 21:17

Ce n’était pas son problème. Toutes ces discussions, les secrets qui se chuchotaient, il n’en avait rien à faire. Son statut le protégerait de tout ; cet enfant insolent croyait à cette illusion dur comme fer. Cependant, son jumeau, lui, s’en inquiétait. Il murmurait que des choses horribles arriveraient bientôt et Rain se contentait de dire que ça ne les regardait pas, que le sort des autres le laissait indifférent. Un mensonge si parfaitement dit dans lequel tous tombaient. Sauf Azel. Cet imbécile comprenait toujours tout, même s’il n’avait pas d’année d’avance, lui. Finalement, en insistant un peu, ce dernier parvint à effacer les mots insensés pour obtenir quelques vagues aveux au sujet d’une possible inquiétude sur ce qui arriverait. Etre faible était si agaçant. Chacun jura de taire les doutes de l’autre, comme toujours. Cependant, plus les jours passaient, plus les autres se perdaient dans des inventions étranges de ce qui risquait d’arriver. Les rumeurs devinrent des dragons qui risquaient de faire des dégâts si on les replaçait pas dans leur contexte. La convocation tombait bien.

Les jumeaux s’y rendirent ensemble, se tenant l’un à côté de l’autre, adossés à un mur, tandis que leurs camarades arrivaient, le regard un peu perdu. Le poids de quelques nouvelles règles était vraiment fascinant. Lorsque le plus jeune des deux frères le fit remarquer, son vis-à-vis lui ordonna de la fermer, que ce n’était pas le moment de vouloir tout détruire. Alors Rain, vexé, parvint à garder la bouche close jusqu’à la fin du discours de leur préfète-en-chef. L’adolescent à la chevelure bleutée décida en moins d’un instant de ne pas tenir compte des conseils que l’on cherchait à leur offrir, à quoi bon le faire après tout ? Tch. On les prenait pour des gamins incapables de prendre leurs propres décisions. Enfin, c’est ainsi que son esprit interpréta la chose. Ce ne fut pas lui qui leva la main. Oh que non. Pas assez poli. Au lieu de cela, il laissa son regard glisser sur la salle bruyante et n’eut qu’une envie ; sortir sa baguette et lancer un silencio sur la foule. Son jumeau retint sa main avec force avant même qu’il ne puisse lever son arme. Ne s’en formalisant pas, le garçon s’avança simplement pour se retrouver face à la demoiselle qui venait de s’exprimer. Quoique pas trop près du feu derrière elle non plus.

« Ça ne concerne pas tout le monde, n’est-ce pas ? Juste un certain type de sorciers. Les autres n’ont pas à s’inquiéter, je suppose ? »

Son ton était un peu hautain. Agacé aussi. Comme si lui-même trouvait ses propres mots déplacés. Mais, en même temps, il n’avait pas été capable de les retenir. Et puis, au milieu du bruit, il avait bien fallu qu’il s’approche pour poser la question directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefania Di Girolamo
Serdaigle
━ « Préfete-en-Chef »
Serdaigle ━ « Préfete-en-Chef »
Stefania Di Girolamo



ϟ Hiboux : 96
ϟ Gallions : 5178
ϟ « J'aime » : 4
ϟ Entrée à Poudlard : 26/04/2012
ϟ Maison : Serdaigle.
ϟ Poste dans l'école : Préfète-en-Chef.
ϟ Baguette Magique : Bois de platane. 37,5 cm. Plume de phénix.

MessageSujet: Re: [intrigue] Ceci n'est pas un exercice. [Ouvert à tous les Serdaigle]   13.05.12 1:05

La main qui s'était levée n'avait pas eu le temps de prendre la parole. Elle fut coupé net par l'avancé d'un jeune homme aux cheveux bleus, l'air hautain et méprisant. Rain Clound était l'un des élèves les plus hargneux que la préfète connaissait. Mais ne devait pas le juger puisqu'elle ne le connaissait que d'apparence. Il avait l'air d'avoir compris que les sang-purs avaient un peu plus de raison de ne pas s'inquiéter. Mais Stefania ne supportait pas ce genre de personne qui prônaient la supériorité des sang-purs. Elle-même en était une mais ne le gueulait pas à la figure du premier moldus qu'elle croisait. Se levant et faisant face à Rain, elle reprit la parole de manière à ce que tous l'entende.
    « Il n'y a en premier lieu, aucune raison de s'inquiéter. Vous êtes Poudlard qui est l'école de magie la mieux organisée et la mieux gardée. Nous autres préfets feront tout pour que vous n'angoissiez pas au fond de votre lit en attendant une quelconque attaque. Chaque personne, qu'elle soit sang-mêlé ou pur se doit de se tenir en alerte, tout simplement. »
Elle posa son regard dans celui du jeune homme, le toisant à sa manière. Le silence était revenu, hormis quelques chuchotements au fond de la salle.
    « Jeune homme, sache que le "certain type" de sorcier que tu évoque n'est pas un "certain type". Nous sommes tous sorciers et même si cela ne te plait pas, sache que toi, comme ton jumeau et le reste des élèves se doivent de respecter le règlement, encore plus en ce moment. »
Elle reposa son regard sur l'ensemble des aigles qui avait reprit la parole. Des cris par dessus des autres, quelques sanglots étouffés. Elle espérait secrètement qu'Angelino n'allait pas faire la connerie de venir la voir en pleine nuit lors de sa ronde pour justement lui parler de ce que les préfets de Poufsouffle leur avaient dit de faire. Il en serait bien capable, aussi nigaud qu'il l'est.
Soudain, plusieurs questions fusèrent, incompréhensibles. Elles étaient toutes posées en même temps, venant des quatre coins de la salle commune. Souvent les même. Quand est-ce que la déléguée allait arriver. Que sont concrètement ces réformes. Que doivent-ils craindre. Des questions qu'elle entendait à longueur de journée, des questions qui étaient gravées dans son cerveau tant elle les connaissait par cœur. Elle ne fit que les regarder, attendant le silence. Qui ne vint pas.Ce fut quand elle prononça doucement les mots "calmez-vous" qu'ils consentirent à la boucler sagement.
    « Comme je vous l'ai déjà dis, je n'en sais pas plus que vous. D'ici peu, j'irai voir le directeur et vous rassemblerais de nouveau pour vous donner vos réponses. Inutile de paniquer de la sorte, vous n'allez pas avoir ce que vous désirez dans les prochains jours. »
Elle se sentait affreusement coupable de ne pas pouvoir en dire plus. De nouveau, un crescendo. Rapide. La salle était en train d'exploser des records d'audition, Stefania ne serait même pas surprise de finir mal-entendante à la fin de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [intrigue] Ceci n'est pas un exercice. [Ouvert à tous les Serdaigle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[intrigue] Ceci n'est pas un exercice. [Ouvert à tous les Serdaigle]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chorus One-Winged Angel Casting ouvert à tous
» L'espace est un non lieu ouvert à tous les vents
» Reprise de Pretear ? [ouvert à tous]
» Salon de l'Auto 2012 - Topic ouvert à tous
» Départ au ski (RP ouvert à tous)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AETERNUS★LUMINARE :: Ҩ Salle commune des Serdaigle-
Sauter vers: