AETERNUS★LUMINARE


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è

Aller en bas 
AuteurMessage
Jace Nightingal
Serpentard
━ « I don't Care ! »
Serpentard ━ « I don't Care ! »
avatar


ϟ Hiboux : 52
ϟ Gallions : 4957
ϟ « J'aime » : 1
ϟ Entrée à Poudlard : 07/05/2012
ϟ Maison : Serpentard
ϟ Baguette Magique : Longue de 28,7cm, faite de bois d'If, un bois symbolisant la mort et la résurrection. La baguette possède en son coeur un crin de Sombral, dont les caractéristiques sont quelque peu méconnues.

MessageSujet: [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è   11.05.12 13:39

Jace semblait inquiète. Marchant, faisant les cent pas, elle était plongée dans son méandre de pensées, méandre qui l'inquiétait au plus haut point, elle devait se l'avouer. Elle avait du mal à assimiler tout ce qui se passait : Poudlard allait revenir un champ où une Inquisitrice régnerait, où des choix devront être faits, où l’oppression sera toujours présente. Un peu comme lorsque la vert et argent se retrouvait en compagnie de ses doux parents. Mais elle ne voulait pas de ça. Malheureusement pour Jace, qu'elle le veuille ou non, personne n'en avait cure, très certainement.. Elle n'avait pour l'aider que son unique force qui lui semblait bien faible face à ce qui allait se dresser contre elle, et contre tous les élèves de Poudlard. Elle se mit à réfléchir un peu plus encore, se mettant dans la peau de la Jace qu'elle devrait être d'ici peu. Elle aurait fait un choix, qui s'orienterait soit vers ses parents, vers les croyances conservatrices des sangs purs, ou alors vers son chez-elle, vers la majorité des enfants de Poudlard, vers la justice.. Elle ne savait pas ce qu'elle devait en penser et n'avait même pas encore eu le temps d'en parler à ses parents, bien qu'eux deux devaient se réjouir du climat actuel des choses qui se déroulaient. A l'aube cependant, alors que tous les élèves semblaient bel et bien endormis et qu'elle n'arrivait plus à fermer l'oeil, rongée par l'inquiétude, elle s'était réveillée et avait filé à la volière. Elle voulait être sure des rumeurs qui couraient, être sure que la Gazette du Sorcier n'avait pas menti ou divagué, comme lorsqu'elle assurait que le défunt élu Harry Potter était un menteur, entre autres. L'écriture qui s'était posée sur la lettre était quelque peu hésitante, comme si on avait pu déceler son inquiétude dans cette dernière. Pourtant et même si son esprit était en effet très gêné par le climat, son apparence ne pouvait pas vous aiguiller sur toute cette inquiétude qui la rongeait.

Elle avait relu la lettre avant de l'envoyer, silencieusement, comme pour voir si elle n'avait pas laissé paraître sa désapprobation ou quelque chose d'autre qui aurait pu désappointer ses parents.


« Père, Mère,

A Poudlard, des choses semblent se préparer. Je suis certaine que vous avez lu la Gazette du Sorcier et même plus que sûre que vous êtes bien mieux informés qu'elle, mais moi je suis dans le brouillard. Qu'en est-il de toutes ces énigmes ? Rumeurs ? Vérités ?

Une inquisitrice va-t-elle réellement venir à Poudlard dans le but d'évincer les nés-moldus et ceux qui se dresseraient contre la volonté du Seigneur des Ténèbres autrefois ?

J'ai besoin d'être éclairée et j'espère que vous parviendrez à dissiper ce brouillard présent dans mon esprit, car je ne sais quoi penser des articles de la Gazette du Sorcier qui nous a bien trop souvent menti.

Votre fille,
Jace.
»

Bien que la soirée était bien entamée, Jace n'avait eu aucune nouvelle. Aucun signe de ses parents, alors que d'habitude lorsqu'elle leur envoyait un courrier, ils se pressaient de répondre. C'est donc son état d'esprit inquiet qui l'avait menée jusqu'ici alors qu'elle aurait du être dans son lit au doirtoir, jusqu'à une statue bien étrange qu'elle n'avait encore jamais remarquée. Cela fait six ans qu'elle était élève au sein des murs de Poudlard, mais il y avait tant de recoins qu'elle n'avait jamais visités, tant de couloirs où elle se perdait encore. Il faut dire qu'elle avait passé ses premières années à faire n'importe quoi, ce qui n'avait pas franchement stimulé son envie de découvrir tout ça. Elle connaissait pas mal de passages secrets, mais en regardant cette statue, elle n'aurait jamais pu dire qu'elle était sans doute en train de cacher un chemin vers Pré-au-Lard. D'ailleurs, elle n'y fit guerre attention plus longtemps et s'assit juste à côté d'elle, adossée au mur, silencieuse. Sa longue chevelure rosée était sans doute la seule chose qu'on pouvait voir d'elle dans cette pénombre, le couloir étant uniquement éclairé par la lumière de la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Darcy
Serdaigle
━ « You are who you are ! »
Serdaigle ━ « You are who you are ! »
avatar


ϟ Hiboux : 14
ϟ Gallions : 4913
ϟ « J'aime » : 2
ϟ Entrée à Poudlard : 14/05/2012
ϟ Baguette Magique : 20cm, bois d'aubépine, crin de licorne

MessageSujet: Re: [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è   15.05.12 19:33

Merry se réveillait souvent avant le soleil. À dire vrai, elle n'aimait pas se faire réveiller par ce dernier, d'autant plus que son lit dans le dortoir était orienté d'une façon que, tous les matins, ses rayons l'aveuglaient, et elle n'aimait vraiment pas ça. D'habitude, elle en profitait pour avancer dans ses devoirs, mais ce matin, elle avait une toute autre envie : on annonçait une belle journée, et elle décida donc d'aller voir le lever du soleil, quelque part dans le parc. C'est une habitude qu'elle avait pris, chez elle, dans sa maison à l'orée des bois. Elle avait trouvé un endroit ou le soleil traversait les arbres de sorte à tracer un dessin dans l'herbe, et elle aimait deviner de quoi il en était, comme on pouvait le faire avec les nuages. La dernière fois qu'elle avait observé ce dessin, elle y avait justement vu Poudlard avec ses nombreuses tours qui montaient haut dans le ciel, sa nouvelle maison.
Elle se leva donc doucement, sans bruit et se dirigea vers son petit coffre au pied de son lit. Elle l'ouvrit tout aussi doucement, mais le coffre ne pût faire autrement que lâcher un petit grincement qui fit grimacer la jeune fille. Elle regarda autour d'elle pour s'assurer que personne ne s'etait réveillé. Une de ses camarades changea de place dans son lit, mais elle se remit bien vite à ronfler. Merry plongea donc son regard dans le petit coffre et esquissa un sourire chaleureux. La, tout au fond, une petite poupée, bien emmitouflée dans un tissu, la regardait avec un sourire. À côté d'elle se trouvait une lettre qui fit revenir Merry sur la terre ferme. Cette lettre, elle l'avait écrite il y a déjà deux jours, mais n'arrivait pas à se décider à l'envoyer. Elle était pour sa grand-mère. Dedans, Merry y racontait ses craintes, ses besoins de conseils, quant à l'inquisitrice qui devait venir à Poudlard. Mais la jeune fille avait tellement peur des réponses, qu'elle ne l'avait toujours pas postée.
À nouveau, son regard se posa sur sa petite poupée. Elle l'attrapa de ses deux mains, doucement, avec attention, traîna son sac devant ses genoux, et disposa la petite chose à l'intérieur, en veillant à ce qu'elle soit bien enveloppée dans son tissu, qui devait lui tenir chaud la dehors, ou il ne faisait pas encore très chaud.
Puis se fut autour de la lettre, qu'elle hésita à prendre, mais qu'elle finit par fourrer à la hâte dans son sac. Si elle avait le temps, elle irait peut-être l'apporter à sa petite chouette qui devait se trouver à la volière, vu qu'elle ne se trouvait pas dans sa petite cage, que Merry laissait toujours ouverte.

La soirée était déjà bien avancée lorsque Merry remonta tous les étages pour atteindre sa salle commune. Elle avait traînée toute la journée dans le parc et n'avait absolument pas avancée dans ses devoirs ! Bon, c'était encore le début d'année, elle ne croulait donc pas sous les devoirs, mais elle se sentait quand même mieux une fois qu'ils étaient fait.
Elle repensa à la lettre qui l'avait hanté toute la journée, et qu'elle n'avait toujours pas posté...
Elle sortit la dite lettre de son sac et la regarda longuement, comme pour la faire disparaitre.
C'est là, alors qu'elle ne regardait pas devant elle, juste avant la statue de la sorcière borgne, que Merry trébucha sur quelque chose. Elle réussit à se rattraper, et regarda ce qui avait bien pu la faire chavirer. Il y avait, la, assise par terre, une élève aux cheveux roses. Merry avait cogné sur ses jambes étendues.
- Oh ! Je suis vraiment désolée, je ne t'avais pas vu, je ne regardais pas devant moi. Et puis, il fait si sombre !
Merry, en reconnaissant l'exécrable Serpentard qui avait à de nombreuses reprises terrorisée certains élèves, s'attendait à se faire inévitablement crier dessus.


Dernière édition par Merry Darcy le 16.05.12 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace Nightingal
Serpentard
━ « I don't Care ! »
Serpentard ━ « I don't Care ! »
avatar


ϟ Hiboux : 52
ϟ Gallions : 4957
ϟ « J'aime » : 1
ϟ Entrée à Poudlard : 07/05/2012
ϟ Maison : Serpentard
ϟ Baguette Magique : Longue de 28,7cm, faite de bois d'If, un bois symbolisant la mort et la résurrection. La baguette possède en son coeur un crin de Sombral, dont les caractéristiques sont quelque peu méconnues.

MessageSujet: Re: [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è   16.05.12 12:23

« T'es sérieux là? C'est quoi ce truc ?! MON DIEU. Un truc vient de me cogner. Oh par merlin, j'ai mal aussi, un peu. MAIS UN TRUC VIENT DE ME COGNER ET JE SUIS SEULE. » paniqua silencieusement Jace alors qu'elle ouvrait les yeux et cherchait du regard le coupable, légèrement apeurée.

« Oh ! Je suis vraiment désolée, je ne t'avais pas vu, je ne regardais pas devant moi. Et puis, il fait si sombre ! » fit une petite voix féminine qui sembla bien désagréable aux oreilles de la jeune étudiante. Alors comme ça c'était une fille qui venait de la réveiller en lui donnant un coup de pied dans les jambes. Jace se sentait maintenant bien idiote d'avoir eu peur de cette façon. Ce n'était pas parce que les temps étaient sombres qu'il y allait avoir des bêtes obscures dans le château à une heure tardive. Du moins, on pouvait l'espérer. Et puis, si ca avait été un monstre, ou même un bête de la forêt interdite, la vert et argent n'aurait très certainement même pas eu le temps de penser, n'est-ce pas ? Alors, heureusement qu'il faisait très sombre et que son interlocutrice n'avait pu observer le comique de la situation, parce que la Serpentard l'aurait eu vraiment mauvaise.

Il faut probablement avouer le fait que la démarche de s'asseoir dans la pénombre et de - très légèrement cela dit - bloquer le chemin, c'était pas malin de la part de Jace, mais qui aurait pensé qu'une jeune fille irait buter sur ses jolies et longues jambes, irait se promener dans les couloirs à une telle heure, de façon à déranger la vert et argent !? Jace soupira tout en se relevant d'une manière gracieuse, comme à son habitude. Lorsqu'elle fut bel et bien debout sur ses petits pieds, elle remarqua que la jeune fille - apparemment Serdaigle selon ses couleurs - était plutôt petite : Jace la dépassait d'une bonne tête. Elle n'était pas de très bonne humeur, mais passons. Elle ne pouvait pas vraiment dévisager la Serdaigle qui se tenait devant elle à cette heure précise, la pénombre était trop présente pour ne serait-ce que distinguer ses chaussures. Elle voyait - difficilement, mais elle pouvait le voir quand même - ses couleurs. Le fait qu'elle avait les cheveux bruns. Les yeux brillants. Le teint rosé. Son regard désolé. M'enfin, ce petit minois ne l'excusait en rien d'avoir marché sur Jace.

« Que fais-tu dehors à cette heure ? » fit Jace avec une voix légèrement trop sèche pour paraître accueillante, le tout malgré elle.

Ce n'est qu'après que Jace commença à ressentir une petite douleur au niveau de sa jambe. Oui, la Serpentard était sensible, lorsqu'on la cognait, ça faisait mal. Petite nature ? Certes. Bien qu'ayant un caractère trempé, elle restait une fille. Et une fille a rapidement mal, dit-on. Une fille se plaint souvent, dit-on, encore.

« Tu m'as fait mal. Je hais les gens qui ne regardent pas où ils mettent les pieds. »

Haha, comme c'est drôle qu'elle dise ça alors que quelques heures auparavant elle avait trébuché en marchant sur un sol tout à fait plat, juste parce qu'un petit pavé dépassait, à un moment. Avait-elle regardé où elle mettait les pieds ? Non, bien sûr. Et comment la pauvre Serdaigle aurait-elle pu voir Jace sans se tuer les yeux ? Aucune idée, et Jace n'y pensait pas. Elle était égoïste, de mauvaise humeur, peu amène, et très peu ouverte à une conversation civilisée, à l'instant présent. Tout ça n'allait pas en faveur de son interlocutrice qui allait avoir bien du mal à dérider la Serpentard.




[ HORS SUJET : Au fait, dans mon RP à moi, c'est le soir. Apparemment, tu fais comme si on était au petit matin ! Je cite quelques trucs que j'ai mis dans mon rp pour qu'on sache que c'est le soir :

Citation :
Bien que la soirée était bien entamée, Jace n'avait eu aucune nouvelle.
Citation :
Sa longue chevelure rosée était sans doute la seule chose qu'on pouvait voir d'elle dans cette pénombre, le couloir étant uniquement éclairé par la lumière de la lune.

Enfin voilà..é_è ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Darcy
Serdaigle
━ « You are who you are ! »
Serdaigle ━ « You are who you are ! »
avatar


ϟ Hiboux : 14
ϟ Gallions : 4913
ϟ « J'aime » : 2
ϟ Entrée à Poudlard : 14/05/2012
ϟ Baguette Magique : 20cm, bois d'aubépine, crin de licorne

MessageSujet: Re: [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è   16.05.12 17:20

Merry s'était attendue à pire ! Bien sur, la Serpentard avait l'air énervée -normal apres tout, elle avait quand même cogné dans ses pieds !- mais Merry aurait parié qu'elle aurait eu droit à des insultes de toutes sortes ; et bien non ! Aussi, elle se décontracta un peu, rajustant son petit sac sur ses épaules. La Serdaigle était vraiment désolée de cet accident, elle n'avait vraiment pas fait exprès, et ne savait pas comment dire tout ça.
- J'ai passé ma journée dehors, dans le parc, et je retournais dans ma salle commune lorsque je t'ai percuté. Je n'ai pas fait exprès, et il est tard je sais mais...
Merry bredouillait. Elle espérait que ses paroles ne donneraient pas envie à la Serpentard de finalement lui crier dessus. Non, elle ne voulait pas qu'elle lui cris dessus. Merry soutint quelques instants le regard plutôt cruel de la fille aux cheveux roses avant de baisser les yeux sur ses pieds, gênée.
C'est à ce moment la qu'elle remarqua que la lettre qu'elle avait eu dans les mains juste avant de trébucher ne s'y trouvait plus ! Elle parcourut la salle du regard, discrètement, et se rendit compte que la lettre était tombée juste derrière la Serpentard. Comment la récupérer sans qu'elle s'en aperçoive ?
- Tu m'as fait mal. Je hais les gens qui ne regardent pas où ils mettent les pieds.
En entendant ces mots, Merry releva les yeux vers la jeune fille avec son regard le plus désolé, et triste à la fois. Oh non ! ça y était : la Serpentard la détestait déjà ! Merry savait que la jeune fille en face d'elle était plutôt connue à Poudlard, et aussi qu'il valait mieux être son ami plutot que son ennemi, ou alors etre carrément une parfaite inconnue. La Serdaigle avait été, jusque la, une parfaite inconnue pour la Serpentard, mais elle savait que cela avait déjà changé...
Elle baissa à nouveau la tête, et ne répondit tout d'abord pas, ses yeux passaient de ses pieds à la lettre un peu plus loin par terre. Puis elle regarda à nouveau la jolie fille aux cheveux roses, un peu inquiète de savoir si elle avait remarqué ses regards qui allaient derrière elle.
Merry, à travers le noir, remarqua cependant des traits de fatigue sur le visage de la Serpentard. Elle avait de petits yeux, des paupieres lourdes. Pourquoi n'était-elle pas dans sa salle commune ? S'était-elle en fait endormie, la, par terre ?
- Je suis vraiment désolée, à cette heure si tardive je ne pensais pas croiser encore quelqu'un. À la limite passer à travers quelques fantômes...
Elle s'arrêta, se rendant compte de la débilité de sa phrase. Elle tenta de changer de sujet...
- Tu as l'air très fatigué, pourquoi étais-tu assise la au lieu d'être bien au chaud dans ta salle commune ?
Merry trifouillait une des lanières de son sac. Elle n'était vraiment pas a l'aise avec cette jeune fille, avec les Serpentard en général. Après tout, elle était une née-moldus, et tout le monde connaissait les avis des Serpentard à ce sujet...



(Je suis tête en l'air, désolée ! J'ai changé mon RP pour que ça colle avec le tiens)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è   18.05.12 1:31

Soana se sentait très bien à Poudlard !! Elle passait des trop bons moments avec quelques copines. Ce jour là elle a décidée de se promener au deuxieme etage et elle fit la connaissance de deux filles.

"Bonjour !!!!"

Elle souriait et mangeait sa pomme en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Nightingal
Serpentard
━ « I don't Care ! »
Serpentard ━ « I don't Care ! »
avatar


ϟ Hiboux : 52
ϟ Gallions : 4957
ϟ « J'aime » : 1
ϟ Entrée à Poudlard : 07/05/2012
ϟ Maison : Serpentard
ϟ Baguette Magique : Longue de 28,7cm, faite de bois d'If, un bois symbolisant la mort et la résurrection. La baguette possède en son coeur un crin de Sombral, dont les caractéristiques sont quelque peu méconnues.

MessageSujet: Re: [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è   19.05.12 17:56

Spoiler:
 
« Il est tard. La soirée est bien entamée et nous ne devrions pas être là, il faut que je m'éclipse au plus vite. Si un préfet passe par ici, j'vais encore me taper une sale heure de retenue à récurer des mignons petits chaudrons à l'odeur d'empestine, non merci. » pensa la vert et argent alors que la pénombre gagnait de plus en plus le couloir où les deux jeunes filles se faisaient face.

Il était difficile de cerner la personnalité de Jace pour une personne qui ne la connaissait pas. Elle pouvait paraître gentille un instant, puis sarcastique et désagréable à un autre moment. Généralement, les personnes avaient des impressions négatives à son sujet sans réelle raison, et c'était le cas de la jeune étudiante présente, vu le bégaiement qui sortait de sa bouche en guise de phrase.

« J'ai passé ma journée dehors, dans le parc, et je retournais dans ma salle commune lorsque je t'ai percuté. Je n'ai pas fait exprès, et il est tard je sais mais...»

Euh attends. Jace avait-elle loupé un épisode ? Bizarrement, la Serdaigle était carrément en train de lui conter sa journée, ce dont la Serpentard n'avait réellement cure. C'est pas comme si elle faisait partie du cercle d'amis de la jeune fille, et inversément. Elle haussa les sourcils alors que la fille parlait, et elle tira les yeux au ciel. Heureusement pour la pauvre petite Serdaigle, grâce à la pénombre, cette expression de lassitude n'aurait pu être lue sur le visage de Jace. Au grand dam de cette dernière d'ailleurs. Elle n'avait certainement pas pour but de plaire à l'étudiante qu'elle écoutait d'une oreille absente, et avait plutôt envie de se barrer, en ce moment même. Mais les bredouillements de la fille la poussait à se montrer polie, à ne pas l'interrompre et à ne pas paraître trop méchante. Malheureusement pour elle, notre petite Serpentard avait un coeur. Cependant, Jace remarqua malgré toute cette ambiance étrange que son interlocutrice semblait perturbée. Elle jetait des regards curieux derrière Jace, ce qui provoqua l'étonnement de cette dernière - qui ne se retourna cependant pas car la Serdaigle reprit la parole.

« Je suis vraiment désolée, à cette heure si tardive je ne pensais pas croiser encore quelqu'un. À la limite passer à travers quelques fantômes... »

Jace haussa un sourcil. A la limite passer à travers quelques fantômes ? ...Cette fille était vraiment bizarre. Et puis, c'était quoi cette manie de s'excuser autant de fois ? Jace ne put réprimer un soupir de lassitude.

« Tu as l'air très fatiguée, pourquoi étais-tu assise la au lieu d'être bien au chaud dans ta salle commune ? »

Qu'est-ce qu'elle parlait fort. On était en pleine nuit à une heure indécente pour les préfets et elle parlait comme si la pleine journée montrait le bout de son nez et que les interdits n'étaient pas bravés. Ca lui rappelait vaguement une soirée qu'elle avait passé dans la Tour d'Astronomie, coincée avec un idiot de Gryffondor qui hurlait pour qu'on puisse les sortir de là. Merlin seul savait pourquoi ils étaient enfermés à deux ce jour-là, mais elle aurait préféré lancer un Petrificus Totalus suivi d'un Incendio sur sa robe de sorcier pour l'effrayer et qu'il ait une réelle raison d'avoir peur et d'hurler comme un idiot. Elle revint à la scène présente et donc à la jeune fille qui l'accompagnait. Elle s'approcha tout près d'elle, assez près pour pouvoir lui chuchoter ces quelques mots sans que personne d'autre ne puisse les entendre :

« Tu n'aurais pas une envie soudaine de te taire? Nous sommes en infraction du règlement, si un préfet passe par là, nous sommes mal. » fit-elle doucement.

Elle huma un instant l'odeur de la jeune fille avant de reprendre sa position initiale. Bizarrement, elle avait l'impression de sentir la fraise dans l'odeur de la jeune fille, mais elle n'aurait su mettre un nom exact à ce qu'elle venait de sentir. En tout cas, c'était plutôt agréable à humer et ça allait plutôt bien avec sa personnalité un peu maladroite. Alors qu'elle surprit encore un regard de la jeune fille à s'aventurer dans le dos de Jace, celle-ci se retourna et vit la lettre au sol. Elle n'eut le temps de faire quoi que ce soit d'autre : elle entendit des bruits de pas. Elle voulut se mettre derrière la statue pour ne pas qu'on la voie, mais c'était déjà trop tard.

« Bonjour !!! » fit une autre voix féminine, un peu trop de bonne humeur pour Jace. En plus de venir interrompre les deux jeunes filles - elle avait horreur qu'on l'interrompe -, elle avait crié son salut de manière, on aurait pu le croire, à ce que tout le château soit au courant que trois jeunes filles n'ayant pas le droit d'être là étaient en train de converser dans les couloirs. Jace soupira un instant mais ne répondit pas. Au lieu de ça, elle se retourna vers la lettre, ses cheveux effectuant une danse dans les airs tant elle avait été rapide pour faire son volte-face. Elle s'abaissa et ramassa la lettre qui jonchait le sol, l'observant d'un air curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue] Peur envahissante • Libre é.è
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Même pas peur...
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» [Husson, Paul-François] Peur aveugle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AETERNUS★LUMINARE :: Ҩ Statue de la sorcière borgne-
Sauter vers: